PHILIPPE ALEXANDRE CHEVALLIER

Philippe Alexandre Chevallier en Afrique australe
Philippe Alexandre Chevallier au Groenland

Philipe Alexandre Chevallier, photographe témoin d'un monde fragile.

Passionné par la nature et les voyages, Philippe Alexandre Chevallier découvre l’Afrique en 1998, terre d’élection où il poursuit son travail sur la faune et les peuples. Une terre dont la faible densité humaine garantit encore la préservation d’espaces sauvages. Sensibilisé par le réchauffement climatique, il entreprend régulièrement des voyages au Groenland pour immortaliser la beauté des glaces en danger.

Son travail témoigne de la fragilité d’un monde en sursis. mais au-delà de cette triste réalité, le regard d’Alex embrasse de multiples facettes esthétique , intellectuelle, humaine et émotionnelle.

« L’intensité de l’instant capturé par les images de Philippe Alexandre Chevallier nous rappelle que l’indifférence n’est plus une option. » Doris Bigio – Climate Force Global Ambassador

Mon travail est un hommage et un témoignage à cette nature à l’avenir précaire. Le refus du téléobjectif, outil de prédilection des photographes animaliers, me permet d’être au plus près des animaux; Les cadrer dans leur environnement me permet de capter l’énergie de l’animal et d’en révéler leur individualité.”

Philippe Alexandre Chevallier